I did it !!! #10k

C’est l’histoire d’une nana qui n’aimait pas la foule et qui s’était fixé comme objectif de faire une course de 10km avant son anniversaire. (mais pourquoi ???!!!!)

IMG_6114

Me voilà donc inscrite il y a quelques mois au 10km d’Odyessa. C’est pour la bonne cause, de l’argent reversé pour la recherche contre le cancer, ça me paraissait une bonne idée et c’était juste avant mon anniversaire… Je tiens quand même à préciser je ne suis pas à fond pour le dépistage du cancer du sein et je pense qu’il faut vraiment que les femmes choisissent en étant correctement informées (c’est une parenthèse mais il fallait quand même que je le dise car je ne voudrai pas que ce billet soit associé au mouvement #OctobreRose même si j’ai couru en rose hier).

Donc retour sur ce 1er 10km qui était pour moi doublement important puisque en plus du challenge des 10km je devais aussi surpasser ma phobie de la foule ! C’est sur que quand  on n’aime pas le monde, s’inscrire à une course avec 42 000 inscrits ce n’est pas la meilleure idée du siècle ! Oui mais ça au départ je n’y avais pas pensé. Je n’ai commencé à le réaliser que quelques jours avant le départ.

Donc dimanche 4 octobre, 7 heures le réveil sonne…. J’ai un rhume d’homme (comprendre j’ai vaguement le nez qui coule et je toussote un peu mais je ne suis pas loin de l’agonie quand même), j’ai mal dormi et je me dis « MAIS QUELLE IDEE A LA CON  J’AI EU????? ». (oui je ne suis pas du matin)

8H15 je me mets en route, direction le Château de Vincennes. Arrivée sur le quai du métro, je déchante. Mais comment n’y avais je pas pensé ? Le quai est noir rose de monde…… Forcément tout le monde fait comme moi et se rend au départ ! Bref, 8H30 1er défi de la journée, monter dans un métro blindé de monde (un peu comme un jour de grève à l’heure de pointe, vous voyez le genre ?). 1ère victoire de la journée, c’est peut être un détail pour vous, mais pour moi…

Arrivée au Château de Vincennes, j’ai les jambes un peu coupées mais je me remets de mes émotions et je retrouve les copains et ma super coach qui se reconnaîtra !

9H direction les sas de départ, on reste volontairement un peu derrière histoire de ne pas être trop coincées dans la foule. Il y a du monde, mais l’ambiance est bonne.

IMG_6105

9H15 départ du sas des plus d’1 heure… Le temps d’arriver à l’arche de départ et nous démarrons à 9H22.

Les 2 premiers kilomètres se passent nickel, il fait un temps magnifique, l’ambiance est bonne, il y a qq fanfares sur les bords de route… Bref, c’est cool !

Kilomètre 3, petit arrêt pour faire un bisou à ma super pote qui était de passage à Paris et qui est venue nous encourager avec sa fille, c’est précieux.

Kilomètre 3,5 encouragements de @desperateRW , ça fait du bien aussi !

Nous voilà déjà au kilomètre 5, le temps passe vite, on papote, l’ambiance est bonne… J’ai soif, ça tombe bien le ravitaillement est proche !

Kilomètre 6,5 , je commence à fatiguer un peu mais on se rapproche de la fin.. De nouveau, encouragements de @desperateRW, ça fait du bien (et elle a de la voix !!). On en profite pour lui demander des nouvelles de @IronSylou qui doit être arrivé. Et même qu’il a  fait son sub 50 (vous avez vu je maîtrise le vocabulaire du runner maintenant !), un grand bravo !

Bref on continue, on arrive au kilomètre 7, ça commence à tirer, le route est moins agréable car un peu caillasseuse et la fatigue se fait sentir… Je commence à avoir mal au pied mais la fin est proche.

IMG_6106

Kilomètre 8, fatigue, fatigue, cela fait déjà 1 heure qu’on court… MauMau (alias @mau_ri_cette) commence à nous motiver en nous disant que va falloir tout donner sur le dernier kilomètre… A ce moment là je ne vois même pas comment ça va être possible, j’ai juste l’énergie pour finir tranquillou.

IMG_6109

Kilomètre 9, l’arrivée est proche… Et là d’un coup, sans prévenir super MauMau s’emballe et me dit très sérieuse « ok on en est à 1H08, donc là tu mets le turbo et on le fait en moins d’1H15″ #Wokay … Je suis juste morte mais elle me fait presque peur tellement elle est sérieuse alors j’y vais (et puis en vrai je ne veux pas la décevoir).

Juste le temps des derniers encouragements de @IronSylou et @DesperateRW et de se taper l’incruste sur la photo de famille de @nixul50 et nous voilà parties ! J’avais clairement pas assez mangé le matin, je sens les fourmillements qui commencent à arriver, du coup je dégaine le morceau de sucre que j’avais piqué au ravito… (ça serait quand même con de faire le malaise vagal à 200m de l’arrivée !!)

Ma coach est super, elle regarde sa montre tout le temps et m’encourage, je suis morte mais je continue… Finalement nous aurons franchi la ligne d’arrivée en moins d’1H14 !!! J’ai fait le dernier kilomètre en 6’12 » (mon allure habituelle est plutôt autour de 7’30 ») et les derniers 400m en 2’18 » !!!!

Bref I did it !!! Encore à grand merci à MauMau de m’avoir accompagnée sur cette course et de m’avoir encouragée ! ❤

Et maintenant quel objectif ?

Publicités

#ToutePremièreFois

J’avais initialement ouvert ce blog pour causer médecine mais aujourd’hui j’ai envie de parler d’autre chose, je vais vous parler course à pied !

Voilà maintenant 4 mois que j’ai démarré la course à pied. L’idée m’est venue qu’il fallait reprendre une activité sportive et n’aimant pas trop les contraintes horaires, c’était finalement l’activité la plus adaptée. Et puis au fil de mes lectures j’entendais parler d’endorphines et ça avait l’air d’être de la bonne : exactement ce qu’il me fallait pour décompresser après le boulot !

29 mars 2015, 1ère sortie, j’agonisais au bout d’une minute (oui oui pas de sport depuis plus de 10 ans ça ne pardonne pas !) mais je me suis forcée et j’ai continué . Bilan de cette 1ère sortie 12 minutes dans la douleur et 1,7km ! Et surtout une démarche de robocop les 2-3 jours qui ont suivis !

Depuis j’ai continué doucement mais sûrement et a ma grande surprise j’ai progressé ! Du coup j’ai eu envie de m’inscrire à ma 1ère course. L’occasion s’est créé pendant mes vacances puisque je suis partie avec une runneuse et qu’elle avait prévue de faire une course. J’ai regardé le programme et il y avait un 5km… Parfait ! J’ai hésité plusieurs jours (en suis-je capable ?) puis sous le coup des endorphines post #RunDeLaJoie avec @mau_ri_cette me voilà inscrite !

Cette course a  donc eu lieu il y a quelques jours. Préparation au top, régime à base de charcut, fromage et apéro depuis le début des vacances !

Nous y voilà, c’est le jour J, grand ciel bleu sur la ligne de départ.  1
Je suis un peu impressionnée à mon arrivée, tout le monde s’échauffe… (Mais comment font-ils, moi si je m’échauffe je ne tiendrai plus la durée de la course^^). Je suis d’autant plus impressionnée qu’il s’agit d’une petite course et que j’avais regardé les résultats de l’année précédente et qu’il y avait surtout des runners en club qui faisaient des temps de ouf…

Bref, me voilà sur la ligne de départ, encouragée par @emaboveari. Coup de feu c’est parti ! Les 1ers sont partis tellement vite qu’au bout de 100m je ne vois presque plus personne devant moi… Ok je ne me démonte pas, c’est pas grave… J’avance a mon rythme, @emaboveari m’avait conseillée de suivre 2 filles qui avaient l’air de mon niveau… J’exécute donc mais me rends compte au bout de 500m que je suis à bout de souffle et qu’elles vont en fait bien plus vite que mon allure habituelle… Tant pis je les laisse s’échapper et je me force à ne pas me retourner pour vérifier si oui ou non je suis la dernière…

Je n’ai fait qu’1 km, je suis déjà crevée… Je sais qu’il faut que je tienne bon car on avait repéré le midi qu’il y avait une « monstrueuse » côte au km 2… Il fait chaud (c’est un comble en Bretagne !), il n’y a pas d’ombre sur le parcours et pas de vent… Je ralentis un peu pour récupérer avant la côte.

Arrivée au km 2, j’aperçois la côte… J’arrive en haut à bout de souffle, j’ai chaud et je meurs de soif. Il y a un ravitaillement mais je ne m’arrête pas de peur de me casser dans mon rythme…

La suite du parcours est plus sympa, nous voilà enfin en bord de mer… Je vois péniblement les mètres défilés mais je tiens bon. Tout le long il y a des gens qui nous encouragent. Ça fait du bien. J’entends un petit garçon qui dit après mon passage « ah tu vois elle est pas dernière la dame ! » . Je ne suis donc pas dernière youhouh !

J’en suis au km 4, toujours en bord de mer, le paysage est magnifique. Les gens sur le bord continuent de nous encourager… C’est bientôt fini comme ils disent… Mouais… J’attends mon second souffle (hein MauMau !) mais il ne vient pas, j’ai vraiment trop chaud ! Je regarde ma montre sans arrêt , les mètres ne défilent plus… J’ai l’impression que je n’arriverai pas a finir…

Je commence à entendre la voix du speaker, je comprends que j’y suis presque, je regarde ma montre 4,85km… Encore 150m PUTAIN !!!

J’entends mon prénom, je franchis la ligne d’arrivée ! Ca y est je l’ai fait !

Je suis si fière !

2

Me reste plus qu’à aller encourager @emaboveari qui va s’élancer pour son 10km ! Et me remettre de mes émotions… Bravo @emaboveari qui s’est offert par la même occasion une jolie place sur le podium du 10km 😉

La fin de journée a été superbe, sous le soleil, avec une super ambiance !

Bref, c’était ma 1ère course et j’ai trouvé ça génial !

Vivement la prochaine… RDV le 4 octobre pour mon 1er 10km ! #Fear